Vallon-Pont-d’Arc tourisme
février 17, 2021

Débuter le canoë sur l’Ardèche

Le canoë est inclus parmi les sports et loisirs nautiques qui se pratiquent en eaux vives. Il est accessible à tous, l’âge minimum des apprentis navigateurs étant fixé à 7 ans. Faire du canoë sur l’Ardèche en tant que débutant implique cependant de bien se préparer si vous voulez profiter pleinement de cette activité.

Bien s’équiper pour la descente

Une descente de l’Ardèche nécessite une préparation minutieuse et un équipement adapté. Cette activité peut être pratiquée par tous les adeptes des sports nautiques et d’aventures sur l’eau dont l’état de santé ne l’interdit pas, et qui ont l’âge minimum requis. Il est toutefois utile de préciser que bien que vous porterez des protections adaptées avant de monter dans l’embarcation (gilet, casque, genouillères, coudières, etc.), il est toujours préférable de savoir nager et de savoir s’immerger s’il le faut.

Par ailleurs, en plus de l’équipement de sécurité, vous devrez prendre : une tenue adaptée à la météo de la journée, de la crème solaire, des chaussures fermées, de l’eau potable et quelque chose à grignoter, etc.

Choisir un parcours adapté à votre niveau de débutant

Le cours de l’Ardèche propose différents niveaux de difficulté aux navigateurs. Les débutants pourront choisir des distances entre 5 km et 12 km comprenant des passages peu ou pas dangereux. Ils comprennent généralement des lieux aux eaux calmes qui permettent d’admirer le paysage en pagayant lentement, de petits rapides, des toboggans à canoë, etc. Les endroits notables incluent le rapide du Charlemagne et l’immanquable passage sous le Pont d’Arc.

Les trajets proposés aux débutants peuvent être ponctués de pauses pour la baignade, de petites promenades sur les rives et pour le casse-croûte. Il est utile de préciser ici qu’en fonction des distances, la descente peut se programmer sur quelques heures, une demi-journée ou une journée.

Donner à la descente des airs d’aventure

Si vous voulez profiter pleinement de votre descente, vous pouvez l’organiser sur deux jours et inclure un bivouac pour passer la nuit dans une nature encore bien préservée. Plusieurs endroits ont été aménagés et équipés le long du cours de l’Ardèche afin d’accueillir les vacanciers. Lorsque vous n’êtes pas sur l’eau, vous pourrez partir à la découverte des gorges de l’Ardèche à pied ou faire un tour dans les villages alentour pour vous dégourdir les jambes. Si vous prévoyez de bivouaquer, il est recommandé de vous munir de l’équipement requis (vêtements adaptés et de rechange, tentes et sacs de couchage, de la nourriture et de l’eau). Votre matériel devra être stocké dans des contenants étanches lorsque vous serez sur le bateau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *