Quelle machine pour torréfier votre café à la maison ?

Le manager de transition : un dirigeant temporaire pour votre entreprise
août 12, 2022
Trouver les bons fournisseurs en Chine
septembre 15, 2022

Quelle machine pour torréfier votre café à la maison ?

Aficionado de café, si vous souhaitez le torréfier vous-même, le choix du bon équipement est la première étape indispensable. En effet, certains se contentent de leur poêle ou de leur barbecue. Mais pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes avec des grains frais et de qualité, rien ne vaut une machine à torréfier. Il en existe deux types : les modèles à lit fluidisé ou à air et ceux à tambour.

Le torréfacteur à air ou lit fluidisé

Pour les débutants, le torréfacteur à lit fluidisé standard est recommandé. De petite taille, compact, il est conçu pour un usage domestique et vous permet de vous familiariser progressivement avec le processus. Avec plus d’expérience, vous pourrez passer à un modèle plus grand et plus complexe. Il coûte également moins cher.

Sur ce type d’appareil, la torréfaction se fait grâce à de l’air chaud et vous pouvez surveiller la progression de l’opération afin de le contrôler facilement. Certaines machines proposent des programmes préétablis qui vous évitent de surveiller la torréfaction en permanence.

Elle présente néanmoins quelques inconvénients, notamment une capacité limitée et un risque de panne en cas d’usage trop fréquent. En outre, certains ne disposent pas de préréglages, vous mettrez peut-être un peu de temps à vous y habituer.

Les principaux critères à prendre en compte pour l’achat d’un torréfacteur de café de cette catégorie sont :

  • la simplicité d’utilisation ;
  • les fonctions, notamment l’existence de programmes et leur fonctionnement ;
  • la régularité de la torréfaction ;
  • la visibilité dans la chambre de torréfaction ;
  • la facilité d’entretien ;
  • le niveau de bruit.

Le torréfacteur à tambour

Par rapport au torréfacteur à lit fluidisé, celui à tambour permet de torréfier une quantité plus importante de grains à chaque opération du fait de leur grande taille. L’appareil fonctionne par convection ou par conduction. Il est plus complexe, car il s’agit d’une machine professionnelle adaptée à un usage domestique, et bien entendu, plus onéreux. Il n’est donc conseillé que si vous avez un minimum de compétences ou que vous recherchez une gamme de fonctionnalités plus complète.

Son principal inconvénient est l’absence de fenêtre. Vous ne pourrez donc compter que sur votre odorat et le craquement des grains pour repérer la fin du processus. C’est pourquoi il ne convient pas aux novices. Pensez également à bien aérer votre cuisine, car le torréfacteur à tambour peut dégager beaucoup de fumée.

Les points suivants sont importants à vérifier lors de la comparaison de torréfacteurs à tambour :

  • la richesse fonctionnelle de l’appareil ;
  • la facilité de prise en main ;
  • le bon fonctionnement des éventuels programmes ;
  • la quantité de fumée dégagée ;
  • la visibilité à l’intérieur du tambour ;
  • la facilité de nettoyage et de maintenance de la machine.

En conclusion, dans les deux cas, prenez le temps de lire les avis des internautes, qui font des retours d’expérience et partagent souvent des informations que la notice du fabricant ne mentionne pas.

Comments are closed.